Le Monde

Et alors, AWP, c’est du MedFan ou bien ?

D’un point de vue purement technologique (dans le sens de la technologie présente dans notre monde réel à nous), AWP est en plein moyen-âge. Sauf que de tous les autres points de vue… c’est plus compliqué.


La présence de la magie fait qu’on est plutôt dans un spectre qui va de fin moyen-âge chez les péquenots ruraux à fin Renaissance (voire carrément science-fiction) dans les grandes capitales, centres culturels et scientifiques. Scientifique est le bon mot, car c’est comme une science qu’est perçue la magie (du moins celle qui est la plus répandue). Pas tout à fait séparable de tout ce bordel magique, les civilisations domiciliées sur AWP nous font un peu voyager dans le temps (mais pas que). En gros, on va vous vendre quatre grandes civilisations :

  • La Fédération du Grand Orient, une magocratie humaine aux tendances expansionnistes.

T’as fait une grande école de magie ? Nan ? Ben tu trouveras jamais de boulot bien payé.

  • L’Alliance Marchande Yâhkoise, de petits hommes pleins de ressources, dans tous les sens du terme.

Petits mais costauds ! Remplacez juste les barbes et les haches par des contrats et des produits exotiques.

  • Les Clans Azardes, des cités-états de reptiles humanoïdes qui suivent des codes assez particuliers.

Imaginez juste devoir calculer votre âge chaque matin en arrivant au boulot.

  • La Nation Terrienne, des gens qui viennent d’ailleurs, et qui ne sont pas tout à fait des humains.

Homininés, ça compte pas ? Même s’ils ont des vaisseaux spatiaux ?

Next up : des détails sur chacune de ces civilisations.
Cet article a été publié dans civilisations, philosophie. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*